Stewart Thomson : que de bonnes nouvelles pour l’or | Or Argent

gold

L’un de nos analystes préférés, Stewart Thomson, nous revient en cette fin du mois de janvier avec une mise à jour des perspectives de l’or dans les semaines et les mois à venir (Source) :

« Techniquement et fondamentalement, l’or se prépare à reprendre son magnifique marché haussier qui emmènera les investisseurs dans ce que j’appelle une “ère haussière”.

La prochaine communication du comité de la FED est prévue pour le 31 janvier. Je m’attends à des signaux annonçant de nouveaux relèvements des taux et un démantèlement accéléré des QE précédents. Il y a une petite chance de voir la dérégulation bancaire être évoquée. Il est cependant plus probable que ce sujet soit abordé durant la prochaine réunion.

Quoi qu’il en soit, tout ce que décide la FED est positif pour l’inflation, négatif pour les obligations américaines et pour le dollar. Voyez le graphique ci-dessous. Il n’y a rien de plus terrifiant pour les investisseurs institutionnels du marché obligataire que la perspective d’une inflation significative.

 

TreasuriesLe gouvernement américain est en mauvaise posture. Les taux grimpent, le resserrement quantitatif est en train d’engendrer une liquidation sur le marché obligataire tandis que les salaires commencent à augmenter. L’incapacité du gouvernement américain de se financer dans un environnement inflationniste signifie que la hausse des taux et le détricotage des QE est négatif à la fois pour les Treasuries et le billet vert.

Penchons-nous désormais sur ce graphique à long terme de l’or :

 

Tandis que l’or a grimpé de plus de 100 $ dans un laps de temps très court, cette correction est très positive avec la formation d’une figure en biseau descendant. La demande robuste engendrée par le Nouvel an chinois est probablement derrière la nature positive de cette correction bénigne. Les investisseurs dans l’or devraient passer à l’achat à 1328, 1310 et 1300 $, en privilégiant les actions minières sur le métal.

Durant les périodes déflationnistes, l’or physique mène la danse. Durant les périodes inflationnistes, notamment celle qui est en train de démarrer, les actions minières ont tendance à surperformer le métal.

La croissance mondiale génératrice d’inflation, négative pour le marché obligataire, devrait créer au moins une décennie de performance supérieure des actions minières par rapport à l’or. En bref, elles devraient connaître une période de croissance globale similaire à celle qu’ont connu les États-Unis dans leur ensemble dans les années 50.

Toutes les nouvelles sont positives pour l’or
Tandis que toutes les nouvelles sont actuellement positives pour les investisseurs du marché de l’or, la meilleure pourrait tomber ce 1er février. En ce jour, le gouvernement indien devrait publier son budget annuel. Il pourrait enfin inclure cette baisse tant attendue des droits de douane sur les importations de métal jaune.

La hausse de l’or par rapport à la devise américaine a pris fin en 2011-2012 alors que l’Inde commençait à augmenter agressivement ses droits de douane sur l’or. Cette mesure a fait énormément de tort au secteur de la bijouterie, réduisant les marges ou même mettant en faillite des milliers de petits magasins. De façon plus globale, cette hausse a démoli le moral des investisseurs occidentaux dans les actions minières, les survivants qui se sont accrochés à leurs titres ont ensuite traversé une période très difficile.

Durant ces dernières années, les bijoutiers indiens ont supplié le gouvernement de réduire les taxes d’importation. En vain… jusqu’à aujourd’hui.

Si le département du Commerce souhaite depuis quelques années la baisse des droits de douane, pour la première fois le tout-puissant département des Finances s’est prononcé favorablement sur ce dossier. Il n’y a néanmoins aucune garantie que les droits de douane sur l’or seront baissés. En revanche, jamais la probabilité que ce soit le cas n’a été aussi élevée depuis la hausse jusqu’à 10 % de ces droits en 2013.

Actuellement, les bijoutiers et les grossistes n’achètent pas d’or en grande quantité car ils anticipent une baisse. Cela a quelque peu affaibli le prix de l’or la semaine dernière. J’ai suggéré qu’une baisse des droits de douane pourrait être le catalyseur qui propulsera l’or vers la zone des 1370 $. Cet événement pourrait ensuite engendrer un rallye jusqu’à la zone de résistance très forte de 1500 $.

Baisse des droits de douane sur l’or en Inde : des conséquences énormes
Pour l’or, la baisse des droits de douane en Inde a vraiment des conséquences énormes. Il s’agit un peu de sa réforme fiscale américaine. Cette mesure restaurerait la confiance des Indiens en leur prouvant que le gouvernement ne manie pas que le bâton, mais qu’il sait aussi distribuer des carottes. Lorsque le moral est bon, la productivité est meilleure. La croissance rapporte de l’argent à l’État en termes de rentrées fiscales. Ce jeudi, on pourrait assister à une opération gagnant-gagnant pour l’or et l’économie. Les investisseurs sont-ils préparés ?

Revenons-en à l’inflation avec le graphique ci-dessous de la vélocité de la monnaie. Les gestionnaires des fonds institutionnels commencent à observer une myriade de signaux inflationnistes qui clignotent et que j’avais anticipés.

M2 vélocité USALa vélocité de la monnaie commence à augmenter. La tendance est subtile, mais belle et bien présente. Alors que Powell va prendre les rênes de la FED et accroître le resserrement quantitatif en cours, je m’attends à l’accélération de l’augmentation de la vélocité, qui a atteint actuellement un plus bas de 60 ans. Lorsque cela aura lieu, le cheval des actions minières recevra de gros coups de cravache par rapport au cheval de l’or. (…)

La semaine d’or chinoise, une semaine fériée, va démarrer aux environs de la Saint-Valentin. Dans environ 2 semaines, donc. Le marché chinois de l’or fermera pendant une semaine, ce qui crée habituellement une faiblesse temporaire. Les chiffres de l’emploi américain seront publiés ce vendredi. L’or a tendance à grimper durant les jours qui suivent la publication de ces chiffres. Ce facteur, ajouté à la probabilité de la baisse des droits de douane en Inde et des déclarations positives pour l’or du côté de la FED pourraient propulser le GDX vers mon objectif de 25-26 $ pour la Saint-Valentin. Après quoi une correction significative devrait avoir lieu, suivie par une hausse majeure battant les plus hauts que nous avons enregistrés durant ces dernières années.
Source : Stewart Thomson : que de bonnes nouvelles pour l’or | Or Argent

Laisser un commentaire