Les bulles poursuivent leur gonflement sans que l’économie soit au rendez-vous.

bulle

Par Jean-Claude Larochelle

La réserve fédérale américaine injecte de la monnaie dans le système afin de pousser les marchés encore plus haut, ce qui pourrait se terminer très mal. L’éclatement de la bulle des bulles est proche.

Elle essaie de maintenir artificiellement des bulles. Celles-ci se créent un peu partout en injectant de la monnaie dans le système de manière éhontée. La Fed poursuivra cette folie jusqu’à l’élection de novembre 2020 aux États-Unis. Le gouvernement en place, c’est-à-dire celui de Trump, veut maintenir son pouvoir pour le prochain mandat. Cependant rien ne nous dit que d’ici novembre 2020 que ça ne va pas éclater. Cependant techniquement il y a encore des sommets qui peuvent être dépassés et qui pourraient même nous surprendre.

Quant à l’or, la résistance de 1550 est toujours à briser afin de poursuivre une montée qui pourrait elle aussi nous surprendre dû au fait que l’économie américaine est en grand ralentissement.

gold

La crise des repos en septembre démontre un grand mal pour les banques américaines. Elles ont beaucoup de difficulté à se faire confiance les unes les autres parce que le climat économique est vraiment incertain. Maintenant les médias traditionnels parlent ouvertement d’une récession qui pourrait survenir en 2020. Cependant si une récession survient en 2020 et que la Fed voudrait repartir l’économie, cela serait très difficile car les outils qu’elle utilise en ce moment , les taux d’intérêt et la création monétaire ne seront plus disponibles.

Voir aussi: 120 + 60 + 45 = 225 milliards de dollars. Le compte est bon !

Les taux d’intérêt sont à la baisse, alors si la crise arrive il va falloir aller dans des taux encore plus bas voire même négatif. L’histoire n’est pas terminée. Nous allons observer sur les bourses ce qui se passera de novembre à décembre habituellement c’est une période d’euphorie pour les celles-ci. Cependant l’année dernière en décembre nous avons connu une désagréable surprise sur les marchés lorsque Powell a pour la dernière fois élevé le taux d’intérêt. Le marché à parlé tellement fort avec un mini krach que la Fed a changé complètement de politique monétaire aux États-Unis.

Voir aussi: Un négociateur avertit que « le dysfonctionnement du marché finira par avoir ses limites »
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Facebook
TWITTER
Visit Us
YouTube
YouTube
EMAIL
PINTEREST
PINTEREST
LINKEDIN