L’écart entre riches et pauvres se creuse. Les Américains n’ont jamais été autant divisés.

riches et pauvres

Par Jean-Claude Larochelle

Le faussé entre riches et pauvres se creuse. Nous nous trouvons à être inondés de nouvelles dans les médias traditionnels au sujet du Coronavirus. Ici au Québec nous sommes présentement dans plusieurs régions en confinement comme pour plusieurs autres endroits sur la planète.

Cette situation particulière de confinement va créer beaucoup de disparités économiques entre les plus riches et les plus pauvres. Il y a des riches qui profitent pleinement de cette pandémie via de grandes entreprises comme Amazon, Google, Wal-Mart, Costco, etc.… Ces grandes entreprises ont le vent dans les voiles tandis que plusieurs petites entreprises sont en faillite ou prêt de l’être.

On parle d’entreprise ou d’individus donc la situation est la même. Le fossé entre les très riches et très pauvres continuer à se creuser pendant ce confinement.

La COVID-19 ajoutera jusqu’à 150 millions de pauvres extrêmes d’ici 2021

Cet hiver après l’élection américaine cette situation va s’aggraver. Aux États-Unis la population n’a jamais été aussi divisés quant aux résultats de l’élection du 3 novembre.

L’hiver se promet va être chaotique. On parle même de guerre civile qui pourrait sévir aux États-Unis car autant républicains et démocrates sont en guerre ouverte face à leurs idéologies du pays.

USA: 420 000 petites entreprises ont fait faillite dans l’indifférence générale.