PRIX DE L’ARGENT EN HAUSSE SUR SQUEEZE: l’objectif de prix de 50 $ vient d’être publié, mais regardez cette surprise

PRIX DE L'ARGENT

Alors que nous commençons la semaine, le prix de l’argent monte en flèche aujourd’hui alors que les shorts sont pressés et qu’un objectif de prix de 50 $ vient d’être publié, mais regardez cette surprise.

1er février ( King World News )  –  James Turk hors de Londres:  Nous sommes seulement un mois dans cette nouvelle année, Eric, et cela a déjà été une course folle. Dire que cela a été sans précédent est un euphémisme. 

Cela me rappelle en fait la façon dont 1973 a commencé, quelques mois seulement après l’élection et le président Nixon entamait son deuxième mandat.

Le lien du dollar avec l’or avait déjà été suspendu «temporairement» pour reprendre le mot de Nixon. La stagflation – une économie faible et une inflation élevée – était déjà apparente.

Néanmoins, malgré ces problèmes, le DJIA avait réussi à grimper au-dessus de 1000, niveau impénétrable depuis qu’il avait été atteint pour la première fois lors du boom boursier des années 1960. Le prix de 1067 atteint ce mois fatidique était le sommet. 

Au cours des deux années suivantes, le DJIA a chuté de plus de 40% à 570. 

La stagflation est restée la norme pendant le reste de cette décennie. Mais les perspectives sont pires aujourd’hui, à en juger par ce graphique de la masse monétaire M1. Comparez la croissance récente de la masse monétaire à ce qui s’est passé dans les années 1970. 

C’est une comparaison choquante. Ce type de croissance monétaire est ce que vous vous attendez à voir dans une république bananière du tiers monde. Et je n’ai même pas mentionné la croissance de la dette.

La Réserve fédérale semble avoir perdu de vue le fait que l’impression monétaire ne se substitue pas à une activité économique dynamique. En d’autres termes, un pays ne peut pas sortir d’un désordre économique. Cela ne fait qu’aggraver le désordre.

Il y a un autre aspect à toute cette impression de monnaie et à de mauvaises perspectives économiques. Cela encourage la spéculation, et nous en voyons beaucoup, toujours comme je me souviens de janvier 1973. 

Il y a tellement d’événements extraordinaires de la semaine dernière parmi lesquels choisir, mais GameStop est l’évident. Et il y a plus que de la spéculation. 

Cela montre que le système est cassé. Il n’y a pas d’autre explication plausible pour les régulateurs et les courtiers, ou en d’autres termes, le «système», pour permettre à une position courte de représenter 140% du capital émis d’une entreprise. 

Je pensais que tous les vendeurs à découvert, et en particulier ceux des hedge funds supposés sophistiqués, connaissaient le célèbre adage inventé par Daniel Drew, un opérateur boursier légendaire du 19e siècle qui prévenait les vendeurs à découvert: «Celui qui vend ce qui n’est pas le sien doit l’acheter retour ou aller en prison.

L’armée de détail qui achète GameStop veut que les vendeurs à découvert assument la responsabilité de leurs paris insensés. Mais la fermeture des échanges sur certaines plateformes n’a fait qu’effleurer les blessures du public de détail qui dénonce sur les plateformes de médias sociaux l’hypocrisie de ceux qui gèrent ce système cassé. 

Mais prenons du recul et considérons la vraie cause ici, Eric. Ces événements sont le résultat d’un système défectueux, pas la cause de celui-ci. En d’autres termes, les rues humides ne provoquent pas de pluie. 

La véritable cause des épreuves et des tribulations d’aujourd’hui est un système monétaire cassé. L’argent est au cœur de l’activité économique, et une monnaie inférieure se traduit par une économie inférieure. Pire encore, le dollar n’est plus un outil neutre dans le commerce. Il peut être imprimé à volonté, et cette capacité ne favorise pas le grand public. Ce point est compris, je crois, par la plupart des investisseurs particuliers qui cassent les shorts dans GameStop.

En janvier 1973, les perspectives étaient généralement roses malgré les nuages ​​sombres à l’horizon. Il y a beaucoup de ces nuages ​​ces jours-ci, avec des émotions vives et beaucoup de colère et de ressentiment à propos des doubles standards réels ou perçus. Les conséquences de la décision de Nixon il y a cinq décennies d’abandonner l’or reviennent à la maison, ce qui n’est pas une surprise pour quiconque lisant les leçons de l’histoire monétaire. 

Nous sommes dans une année folle

Alors qu’avons-nous appris de la semaine dernière? Les roues commencent à se détacher du chariot. Il semble que nous soyons dans une année folle qui pourrait s’avérer difficile pour ceux qui ne sont pas préparés. Il nous reste onze mois pour 2021, et le tumulte ne fait que commencer.

Comment ont-ils acheté 4% de la production mondiale d’argent en un jour?
Plus de questions sur SLV. Comment a-t-il réussi à acheter 4% de la production annuelle d’argent ajoutée le 29 janvier? En outre, le prospectus dit: contempler, en vrac, est représenté par. Pourquoi ne dit-il pas: exige, 100%, c’est. Par conséquent, aucune certitude que SLV est 100% argent. Si vous achetez de l’argent dans un ETF, achetez du PSLV…

Source: https://kingworldnews.com/silver-price-soaring-on-squeeze-50-price-target-just-issued-but-look-at-this-surprise/