Grande Réinitialisation : La Révolution mondialiste – Politique & Eco n° 287 avec Philippe Herlin

Grande Réinitialisation

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent l’économiste Philippe Herlin à propos du livre de Klaus Schwab « La grande réinitialisation ».

Klaus Schwab est connu surtout comme le fondateur du forum de Davos qui est le principal lieu de rendez-vous pour les élites et les grandes entreprises internationales pour diffuser la bonne parole capitalisme. C’est aussi ce que je pensais moi je suivais pas particulièrement près les travaux du forum de Davos. J’ai vu circuler sur twitter partout mais pas dans les grands médias donc ça m’a un peu inquiété j’ai voulu en savoir plus.

J’ai vu que c’était un livre écrit par Claude Schwab et Thierry Malleret un consultant français. Leurs livres  parlent de la quatrième révolution industrielle. Donc tout ça sent la révolution. La grande réinitialisation c’est un côté table rase oui qui fait plutôt penser au régime autoritaire ou totalitaire. Donc voilà c’est un extrait de l’international.

C’est un terme qui m’a intrigué tout de suite et j’ai voulu en savoir plus en lisant le livre écrit à cette occasion. Le co auteur Thierry Malleret  est un ancien conseiller du premier ministre Michel Rocard. 

C’est bien de le rappeler je cite Klaus Schwab “La crise mondiale déclenchée par la pandémie de coronavirus n’a pas d’équivalent dans l’histoire moderne”.

Est ce que vous êtes d’accord avec ce postulat de départ?

Alors non parce que c’est quand même pas quelque chose qui est terrifiant enfin l’histoire moderne il y a eu des guerres mondiales qu’on fait plus de morts

Et puis si on prend les défis actuels auxquels est confrontée l’Europe, l’occident et le terrorisme, l’islamisation, l’immigration qui sont quand même des problèmes plus plus plus sérieux qui mettent en péril l’existence même de nos pays.

On ne va pas comparer, le Covid est une maladie qui a un taux de mortalité qui est quand même très faible. Vous parlez d’un plan d’étatisation de la société, d’une nouvelle forme de socialisme, alors en quoi consiste concrètement cette étatisation?

Je m’attendais à voir un peu dans ce livre un plaidoyer du capitalisme. Quelques assauts ne m’auraient pas gêné et moi je suis économiste libéral. J’ai eu plutôt un mouvement de recul parce que j’ai vu que c’était un plan très étatiste. Alors justement comme il nous le dit, une crise qui n’a pas d’équivalent, on sent tout de suite la manipulation.

Il profite de la crise en disant qu’il faut alors reprendre les choses en main. Il faut redéfinir le système et puis il nous dit aussi que c’est une crise qui n’a pas d’équivalent. Mais une fois qu’elle sera terminée on ne pourra pas revenir en arrière.

Il ne faudra pas parce que le monde d’avant fonctionnait mal.

De sérieuses questions émergent alors que les gestionnaires de SLV cherchent à se couvrir

1) Le messianisme du changement par la pandémie

  • Une crise sans équivalent, une assertion contestable
  • Sous le signe de l’étatisation, un socialisme planétaire
  • Le discours des bons et des méchants
  • Le monopole des GAFA
  • L’exaltation de Gaïa, la terre mère
  • Un « monde plus vert », naïveté des proclamations sur le monde à venir (Kristalina Gueorguieva, présidente du FMI)
  • Remise en cause du PIB
  • L’écologie contre les libertés
  • Taxe carbone : l’impôt écolo-mondialiste
  • La Covid comme moyen de domestication des peuples – Menaces sur l’économie et la propriété
  • Résister au contrôle des peuples par la défense de la liberté

2) La technologie pour le meilleur et pour le pire

  • La reconnaissance faciale à la chinoise ?
  • Convergences paradoxales des modèles américain et chinois
  • Capitalisme de connivence et communisme de marché
  • La monnaie et la BCE, suppression du cash, et RBU (une trappe à pauvreté) Vous ne posséderez rien et vous serez heureux
  • Analogies avec le protocommunisme
  • Les indépendants dans le collimateur du Grand Reset
  • Les déficits publics financés par le QE, un moyen d’accroitre la dépendance des peuples avec les Etats
  • Une croissance infinie dans un monde fini ?
  • L’erreur de la décroissance et la confiance dans le génie humain

3) La Grande Réinitialisation est-il vraiment possible ?

  • Il est déjà en cours surtout en Europe et aux USA avec Biden
  • Les pays émergents en profitent pour prendre des marchés
  • Le cas du pétrole aux USA, Biden va-t-il vraiment l’abandonner ?
  • Klaus Schwab a les yeux de Chimène pour les activistes LGBT, Black Live Matters etc
  • Un climat de peur pour faire avancer la cause écolo-mondialiste et accélérer la transition, la méthode des SA, en Allemagne
  • Schwab et la crise des Gilets Jaunes
  • Projet global contreprojet global, les moyens d’y résister
  • Bitcoin, blockchain, Elon Musk, l’affaire GameStop
  • Orwell et Huxley réunis
  • Les peuples européens vont-ils se réveiller ?
  • Le contact avec le réel, l’inflation possible
  • Le prix de la liberté et le rêve prométhéen

Ne tombez pas dans la bulle Bitcoin, même les Flintstones avaient un meilleur système, prévient l’économiste Nouriel Roubini