Encore plus d’impression monétaire dans le système ne fera qu’augmenter ces bulles spéculatives qui en tout dernier éclateront.

Par Jean-Claude Larochelle

Jusqu’où l’impression monétaire des banques centrales va-t-elle se perpétuer. La secrétaire du trésor américain, Janet Yellen, a déclaré cette semaine, qu’il faudra augmenter encore les stimulus par l’impression monétaire pour repartir la machine et revenir au plein-emploi.

Elle n’est pas consciente, où elle le sait, que déjà l’impression monétaire qui est injecté dans le système depuis mars dernier à servir en grande partie à propulser les indices et les autres actifs à des sommets inégalés.

Donc encore plus d’impression monétaire dans le système ne fera qu’augmenter ces bulles spéculatives qui en tout dernier éclateront c’est sûr. Le Bitcoin est maintenant à 57 000 $ ce matin. 

Nous avons tous entendu parler de Gamestop qui par une spéculation excessive à fait monter cette action de manière explosive pour ensuite décrocher si tristement.

Tous ces signes démontrent que nous sommes dans une bulle spéculative énorme qui est encore une fois alimentée par les banques centrales avec l’impression monétaire. 

L’argent métal a aussi fait partie des spéculations de Wallstreetbets. Ils n’ont pas réussi à propulser le métal via SLV et AG car c’est un marché de 1800 milliards comparer à une action comme Gamestop.

Cependant cet événement a fait en sorte que plusieurs milléniaux ont découverts le métal argent et ont compris que celui-ci était manipulé depuis des années.

Ils ont aussi fait ressortir que le ETF SLV n’as pas l’argent réel pour endosser à sa valeur. 

Donc ce schéma de Ponzi existe aussi pour l’argent métal. La même chose se produit au niveau du ETF de l’or GLD. Il n’y a pas assez d’argent et d’or physique derrière ces ETFs pour appuyer leurs valeurs. 

À la base, ces ETF étaient supposés suivre la valeur réelle de l’or et de l’argent avec des réserves réelles des métaux précieux. Mais aujourd’hui, il y a beaucoup trop de papier qui ont été créés comparativement à l’or physique ou l’argent physique réel.

861000 Américains supplémentaires ont demandé des prestations de chômage la semaine dernière

La fin de toutes ces choses sera que l’or et l’argent vont enfin être libéré de cette manipulation qui perdure depuis des années.

Déjà nous voyons que l’argent a pris de la force depuis quelque temps. Ceci est dû au fait que plusieurs commencent à s’intéresser au métal parce qu’il est prometteur pour l’avenir non seulement comme métaux précieux mais aussi comme valeur qui est utilisée pour les nouveaux techniques verts.

Pour ce qui est de l’or, son prix est encore écrasé mais ce scénario pourrait se terminer très bientôt. 

Les crypto-monnaies sont-elles les tulipes du 21e siècle