Les taux bas se poursuivront pendant longtemps malgré l’inflation, la Fed est là pour y faire face.

Dette

Hier matin lorsque les marchés ont corrigé est assez fortement dû au fait que le rendement sur les bons du trésor 10 ans se renforce ce qui fait craindre l’inflation. La crainte de la hausse des taux directeurs de la part de la FED s’intensifie dans l’esprit des investisseurs.

Jérôme Powell qui a pris la parole, garde le cap des taux d’intérêt bas pendant longtemps même si l’inflation progresse. Dans son discours, il n’a vraiment pas renforcé cette crainte alimentée par la hausse soudaine des taux 10 ans. Il est au contraire resté sur sa position c’est-à-dire que les taux d’intérêt vont rester bas.

La FED peut supporter une inflation de 2% et au-delà. Donc l’injection monétaire va se poursuivre pour elle aussi et pour très longtemps. La banque centrale américaine qui supporte fortement le marché des actions et surtout les folies spéculatives des techniques.

Le taux 10 ans qui a progressé fortement et qui continue à le faire donne des frissons dans le dos aux investisseurs de peur de voir le marché des actions chuter fortement.

La FED de son côté ne veut absolument pas ouvrir la boîte de pandore pour justifier une hausse des taux d’intérêt avant un très bon goût.

Les marchés boursiers ont très bien réagi au discours de la Powell car ils ont repris un peu la perte qu’ils avaient eue en début de séance. Dans ce contexte il n’est quand même surprenant que les bulles qui sont soufflées et artificielles un peu partout continues fortement à progresser appuyé par la FED et le gouvernement américain.