Réversions des prix du pétrole – Le résultat inévitable des récessions

Une inversion des prix du pétrole et des cours des actions énergétiques pourrait s’amorcer. La raison en est que les réversions des prix du pétrole sont le résultat inévitable des récessions économiques. Bien sûr, cela est dû aux flambées de prix précédentes qui créent une destruction de la demande dans l’économie.

Le graphique montre le prix du pétrole depuis 1946.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

La hausse des prix du pétrole profite aux compagnies pétrolières en rendant le processus d’extraction plus rentable. Cependant, il y a aussi un impact négatif sur l’économie.

« Les prix élevés du pétrole augmentent les coûts de faire des affaires qui se répercutent, en fin de compte, sur les clients et les entreprises. Qu’il s’agisse de tarifs de taxi plus élevés, de billets d’avion plus chers, du coût des pommes expédiées de Californie ou de nouveaux meubles expédiés de Chine, les prix élevés du pétrole peuvent entraîner des prix plus élevés pour des produits et services apparemment sans rapport.  – Investopédia

Bien sûr, les consommateurs qui remplissent leurs réservoirs d’essence chaque semaine remarquent immédiatement les prix élevés du pétrole. Alors que les rapports sur l’inflation sous-jacente excluent la nourriture et l’énergie, ces éléments déterminent les habitudes de consommation à court terme. Étant donné que la consommation représente environ 70 % du calcul du PIB, l’impact de la hausse des prix du pétrole est presque immédiat.

Comme indiqué ci-dessous, les flambées des prix du pétrole ont une forte corrélation avec les récessions économiques, les événements financiers et les retournements des prix du pétrole.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

Le lien avec le pétrole

Les prix du pétrole sont cruciaux pour l’équation économique globale. À mesure que les prix augmentent, cela se traduit par des coûts inflationnistes plus élevés pour les consommateurs. Sans surprise, il existe une forte corrélation entre la hausse et la baisse des prix de l’énergie et l’indice des prix à la consommation.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

Les prix du pétrole ont un impact sur pratiquement tous les aspects de notre vie, de notre alimentation aux produits et services que nous achetons. Par conséquent, le côté demande de l’équation est un signe révélateur de la force ou de la faiblesse économique. Comme indiqué, les prix du pétrole suivent nos taux combinés, l’inflation et l’indice du PIB. 

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

Étant donné que l’industrie pétrolière est très manufacturière et intensive en production, la hausse des prix du pétrole augmente la fabrication, les dépenses d’investissement et la croissance économique. Cela fonctionne aussi en sens inverse.

« Il n’est pas surprenant que les fortes hausses des prix du pétrole aient coïncidé avec des ralentissements de l’activité économique, une baisse de l’inflation et une baisse subséquente des taux d’intérêt. « 

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

La flambée la plus récente des prix du pétrole a résulté de l’inondation massive de la politique budgétaire et d’une pénurie d’approvisionnement. Au cours des dernières années, une politique agressive et une campagne « d’énergie verte » de Wall Street ont restreint les permis de forage et de raffinage. Ces politiques ont réduit la formation de capital pour les projets de forage et supprimé les incitations à l’exploration pétrolière.

Alors que l’arrêt de l’économie provoqué par la pandémie a créé une pénurie d’approvisionnement, l’afflux de liquidités a inévitablement créé une poussée de la demande. Cette « poussée vers l’avant » de la consommation a entraîné une montée des pressions inflationnistes et une hausse des prix du pétrole. Nous montrons la forte corrélation entre les prix du pétrole et les points morts d’inflation.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

La version courte est que les prix du pétrole reflètent l’offre et la demande. Avec l’inversion de la liquidité, la demande économique s’affaiblit car le coût de la vie dépasse les salaires réels. Comme indiqué, la corrélation entre les pics pétroliers et les baisses de la croissance économique  (taux de croissance moyen sur 3 ans)  ne devrait pas surprendre.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

Signes avant-coureurs de la prochaine inversion des prix du pétrole

Alors que de nombreux analystes parlent de pétrole à 200 $/bbl, il est tout aussi possible que les prix du pétrole chutent à 60 $. Après tout, il n’y a pas si longtemps, les prix du pétrole étaient devenus négatifs pendant une courte période.

Alors que l’économie américaine est au bord de la récession, le risque d’un contexte déflationniste augmente.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

Par ailleurs, les ventes au détail présentent également des problèmes de consommation. Les ventes au détail sont mesurées en « dollars » plutôt qu’en « volume ». Ainsi, la baisse la plus récente des ventes au détail a été une baisse du volume acheté à mesure que les prix augmentaient.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

Naturellement, le ralentissement de la croissance économique et les pressions déflationnistes contribueront à un renversement des prix du pétrole, les consommateurs choisissant de conduire moins. Enfin, les hausses de taux de la Réserve fédérale et les réductions de bilan extraient la liquidité des transactions spéculatives. C’est pourquoi les matières premières, en particulier le pétrole, ont tendance à s’effondrer régulièrement.

Prix ​​du pétrole, inversions des prix du pétrole –  Le résultat inévitable des récessions

Alors que la récente reprise des actions énergétiques a été assez forte, la Fed est sur le point de resserrer agressivement sa politique monétaire dans le seul but de lutter contre l’inflation. En d’autres termes, pour faire baisser l’inflation, ils ralentiront la croissance économique, ce qui réduira la demande de produits à base de matières premières.

Malheureusement, si l’histoire se répète, ce ne seront pas seulement les prix du pétrole et les actions énergétiques qui seront abaissés dans le processus.

Source: https://realinvestmentadvice.com/oil-price-reversions-the-inevitable-outcome-of-recessions/